Partager cet article

«

»

Août 01

Quels sont les 12 signes d’alerte de la dénutrition ?

télécharger en pdf (302 K0)

horizontal-1155878_640

  L’alimentation est un acte essentiel à la vie mais également à la survie ! Il s’agit d’une fonction vitale pour notre organisme. Elle pourrait se limiter à absorber le nécessaire en fonction d’un calcul de besoins énergétiques quotidiens : les ANC ou apports nutritionnels conseillés. Cependant, le comportement alimentaire ne se réduit pas à l’ingestion d’aliments pour assouvir un besoin. Il s’agit d’un mélange de relations complexes faisant intervenir émotions, plaisirs, motivations… Quelques signes permettent de déceler la dénutrition.

Avec le vieillissement, de nombreux individus se retrouvent en état de dénutrition ce qui implique la dégradation progressive de leur état de santé. Cette dénutrition peut avoir pour cause :

  • Une malnutrition d’apport : l’individu mange moins que ses besoins et perd lentement ses réserves nutritionnelles
  • Une maladie : l’individu ne mange plus ou peu alors que ses besoins augmentent.

La dénutrition est aujourd’hui un problème majeur de santé public et engendre des conséquences à la fois médicales, économiques et sociétales.

12 signes d’alertes publiés par l’INPES (Institut national de prévention pour la santé) permettent de déceler de manière précoce la dénutrition :

  • Avoir des revenus insuffisants
  • Etre atteint d’une perte d’autonomie physique ou psychique
  • Etre en état de veuvage, de solitude ou dépressif
  • Avoir des problèmes bucco-dentaires
  • Suivre un régime restrictif
  • Avoir des troubles de la déglutition
  • Consommer seulement deux repas par jour
  • Etre constipé
  • Prendre plus de 3 médicaments par jour
  • Avoir perdu 2 kg ou plus le dernier mois ou bien 4 kg dans les 6 derniers mois
  • Avoir un taux d’albumine < 35 g/L et/ou de cholestérol < 1,6 g/L
  • Etre atteint d’une quelconque maladie

  Si vous êtes concernés par plusieurs de ces signes (au moins deux), il est nécessaire d’en parler à votre médecin afin d’entreprendre une évaluation complète de l’état nutritionnel. Attention, aucun de ces événements n’évoque à lui seul une dénutrition. Pour éviter une dégradation de l’état de santé et l’apparition de la dénutrition, il est nécessaire de suivre une alimentation saine et variée et surtout de couvrir au mieux ses besoins nutritionnels. Par ailleurs, si l’organisme s’affaiblit et que le poids diminue, le tissu musculaire est le premier à se réduire. Ainsi, il existe des solutions permettant d’éviter cette perte musculaire et notamment la complémentation de l’alimentation en certains acides aminés comme la citrulline (pour plus d’informations, cliquer ici)

——————————————————————————————————————————————————-
Source : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/959.pdf

Source image : https://pixabay.com/fr/horizontale-apple-contr%C3%B4le-du-poids-1155878/ , mise à disposition selon les termes de la licence Pixabay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>