Partager cet article

«

»

Nov 01

Hypertension corrélée aux repas pris à l’extérieur

télécharger en pdf (328 K0)


Des chercheurs de l’école de médecine de Singapour ont voulu déterminer les facteurs de prévalence, et les styles de vies associés à la pré-hypertension, ou à l’hypertension artérielle chez les jeunes adultes d’une université de Singapour.

Une tension artérielle élevée, chez l’adulte jeune, est associée à un risque futur d’hypertension, de morbidité et de mortalité cardiovasculaire.

On parle de pré-hypertension lorsque la pression sanguine systolique (PSS) est comprise entre 120 et 139 mm de mercure (Hg) et que la pression sanguine diastolique (PSD) est comprise entre 80 et 89 mm de Hg, ou communément lorsque le médecin vous annonce une tension dont le premier chiffre est compris entre 8 et 8,9 et le deuxième chiffre est compris entre 12 et 13,9. On parle d’hypertension lorsque la PSS est supérieure ou égale à 140 mm de Hg et la PSD supérieure ou égale à 90 mm de Hg, ou communément lorsque le médecin vous annonce une tension avec les deux chiffres supérieurs ou égaux à 9 et 14.

Une pré-hypertension a été constatée dans 27,4% de la population: 49% chez les hommes et 9% chez les femmes, plus 2,2% souffrant d’hypertension. Les chercheurs ont constaté que les personnes atteintes de pré-hypertension ou hypertension avaient tendance à manger plus de repas en dehors de la maison, 38% des participants prenaient plus de 12 repas par semaine à l’extérieur. Ces personnes présentaient également un IMC plus élevé, et une faible activité physique. Ce phénomène était plus présent chez les hommes et chez les sujets plus âgés.

En conclusion, une pré-hypertension semble être courante chez les jeunes adultes universitaires à Singapour, et est associée à des facteurs potentiellement évitables (style de vie). Les résultats montrent qu’un repas de plus pris à l’extérieur par semaine accroît de 5% le risque d’hypertension artérielle et/ou de pré-hypertension. Les chercheurs appellent à des études de population à grande échelle, à des essais interventionnels étudiant l’association de l’amélioration de vie et la prévention de l’hypertension chez les jeunes adultes, à une réglementation plus stricte en termes d’équilibre alimentaire dans la restauration et d’information du consommateur.
.

.

 

Source : Seow DY., Haaland B., Jafar TH., The association of Prehypertension with meals eaten away from home in young adults in Singapore, American Journal of Hypertension, March 2015.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>