Partager cet article

«

»

Juin 09

Quel sera le futur système d’ étiquetage nutritionnel en France ?

télécharger en pdf (386 K0)

C’est une expérimentation unique qui s’est déroulée en septembre dernier à l’initiative du ministère des affaires sociales et de la santé : 4 systèmes d’étiquetage nutritionnel simplifié ont été mis en compétition pendant plus de 10 semaines en conditions réelles dans plus de 60 magasins. L’objectif principal de cette étude était de pouvoir classer ces systèmes en fonction de leur impact sur les achats des consommateurs et leurs effets sur le score FSA (lien actu score FSA) qui mesure la qualité nutritionnelle globale d’un aliment.

Ces systèmes étaient de deux sortes : synthétiques (NutriScore et SENS) et analytiques (Nutri-Couleurs et Nutri-Repères) :

  • Le « Nutri-Score » (porté par Serge Hercberg, président du Programme National Nutrition et Santé) : se compose de 5 lettres du A au E, associées chacune à une couleur du vert au rouge et avec une loupe sur la couleur et la lettre afférentes au produit.
  • Nutri-Score

  • Le « SENS » (Système d’Etiquetage Nutritionnel Simplifié proposé par la Fédération du commerce et de la distribution) : un système synthétique de triangle à quatre couleurs (vert, bleu, orange, violet), plus ou moins remplis selon la fréquence d’usage recommandée (très souvent, souvent, régulièrement en petite quantité ou occasionnellement).

  • SENS

Ces deux classifications sont basées sur la teneur en nutriments majeurs et de certains autres éléments. Les algorithmes utilisés pour le calcul de ces deux scores synthétiques (Nutri-Score et SENS) ont été validés par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

  • Le « Nutri-Couleurs » : adapté de celui mis en œuvre au Royaume-Uni depuis plusieurs années (« Traffic Lights ») et fondé sur une échelle à trois couleurs (rouge, orange et vert) selon la contribution en pourcentage et valeur absolue d’une portion d’aliment aux apports nutritionnels de référence en énergie, sucres, sel, matières grasses et acides gras saturés.

  • nutri-couleur

  • Le « Nutri-Repère » se base sur les Repères Nutritionnels Journaliers (RNJ) en affichant la contribution en valeur absolue et en pourcentage d’une portion d’aliment par rapport aux valeurs de référence en énergie, matières grasses, acides gras saturés, sucres et sel.

  • Nutrirepere

Ces deux derniers systèmes comportent uniquement l’énergie et les principaux nutriments contrairement au Nutri-Score qui y ajoute les fibres, les protéines, les légumes, les fruits et au SENS qui substitue les sucres libres aux sucres et y ajoute le calcium, les fibres, l’acide alpha linolénique et la vitamine C.

Les résultats de cette étude ont permis au comité de pilotage de l’étude de conclure que :

  • un logo mis en face avant des produits exerce bien des effets sur les comportements d’achat : sur les 4 logos, 3 d’entre eux (Nutri-Score, Nutri-Couleurs et SENS) ont un effet significatif sur l’acte de l’achat des consommateurs et sur l’amélioration de l’indicateur FSA

  • la couleur est un élément décisif pour le consommateur au moment de l’acte de l’achat. Cela explique que le système Nutri-Repères, monochrome, révèle ne pas avoir d’impact au point de vue quantitatif

  • une échelle continue (Nutri-Score et SENS) facilite le classement des produits par les consommateurs
  • les effets observés sont accentués chez les personnes achetant les produits les moins chers
  • les études quantitatives et qualitatives font ressortir un fort risque d’erreurs de lecture et montrent donc leur intérêt pour la mesure de l’impact de l’étiquetage nutritionnel sur le score FSA en condition réelle d’achat.
  • Pour conclure, ce rapport montre la nécessité de mettre en place rapidement une information nutritionnelle simplifiée mais aussi l’importance d’avoir un système coloriel.
    L’ensemble des acteurs s’accorde sur un système unique, coloriel, en face avant des produits, améliorant significativement la qualité nutritionnelle des achats, lisible, visible, facilement compréhensible, en particulier pour les personnes défavorisées : le logo Nutri-Score.

    Toutes les données recueillies permettront ainsi aux pouvoirs publics de prendre des décisions rapidement et d’avoir des bases solides pour peser dans la négociation communautaire sur un logo européen qui s’engagera fin 2017.

    —————————————————————————————————————————————————–
    Source : Rapport du ministère des affaires sociales et de la santé : Rapport du comité de pilotage de l’évaluation en conditions réelles d’achat
    Source image : http://www.alimentation-sante.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>